Un joli coin en bord de Vilaine

LE PREMIER FEU DANS LE GRAND FOUR À BOIS AURA EU LIEU À 14 HEURES LE SAMEDI 8 NOVEMBRE 2014 !

(Texte preliminaire à cette cuisson)

Ce sera symbolique : ce premier feu tout doux servira à sécher les dernières parties mises en place, la porte et la cheminée. Mais quel symbole !!!

L’inauguration du four fini aura lieu lors de la porte ouverte le samedi 15 novembre à 19h00. Tea time, vin chaud, muffins, jus de pomme et musique. Le four aura séché toute la semaine avec un feu doux, puis on le montera durant le samedi 15 jusqu’à atteindre autour de 900°C à 19 heures…si tout se passe bien.

Pour tout dire, j’ai fabriqué ce four mais ne connais pas grand chose de son fonctionnement !!

Le four à bois

Histoire du projet

Le four à bois de l’Atelier du Troglodyte est une aventure qui date un peu… Cuire au gaz ne m’interesse pas, c’est au bois que je veux cuire ma production. Beaucoup de cogitation, de plans, plusieurs courriers et rencontres m’ont amené vers le four Girel, détaillé dans le livre ‘Parole de feu’ présenté par Jean Girel.

Je pensais d’abord le finir en mars 2013 et seul l’abri, le chariot de la chambre et la dalle ont été terminés. C’était en fait déjà un gros travail, ce qui ne m’a pas empêché de penser finir le four pour de bon cette fois en mars 2014. Las ! Le projet est très conséquent et le potier pas encore alerte en terme de construction de fours de cette taille. De plus le fait de vouloir ‘intégrer à ce four une sole mobile ajoute à lui seul le double de travail pour la soudure (que je ne connaissais pas), l’horizontalité  et l’étanchéité nécessaires. Bon, la saison de production de pièces reprend et je pense possible pouvoir imaginer qu’une éventualité de première cuisson en septembre 2014 ne soit pas une absurdité.

 

Au tout début était l’abri.

P1060179

 

 

Un an plus tard, les deux alandiers sont sortis de terre.

IMG_4336

Pour supporter la future chambre de cuisson, un chariot qui rendra cette chambre amovible.

IMG_4492

IMG_4495

Début de la construction du sous bassement de la chambre sur le chariot.

IMG_3402

P1140828

Au milieu de la chambre,  le tunnel d’évacuation des gaz chauds.

Au fur et à mesure que la chambre sur chariot s’élève, s’installe entre ce chariot et la base stable du four des « clés » qui assurent l’étanchéité entre la chambre et l’extérieur.

P1140833

La sole de la chambre est presque à niveau tandis que les alandiers et la cheminées s’élèvent.

P1140854

 

 

De chaque coté du chariot sont posés les sous-bassement fixes en béton, avec des boisseaux de cheminée récupérés. C’est assez laid pour le moment, en meme temps que ça a une certaine allure…

IMG_4603

 

De nouvelles photos sont sur la page face book publique de l’atelier, accessible à tous.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s