- La gazette de l'Atelier

2012, l’année du grand four à bois

Le gaz n’est pas une solution durable : en plus d’être polluant en terme de dégagement de dioxyde de carbone, il est devenu vraiment cher. Le grand four à bois se fait attendre….
Ce sera sans doute un four plus ou moins cubique avec une chambre de cuisson d’un peu moins d’un metre cube de type « Bourry Box ». La paroi de cette chambre est faite de brique légère, une brique extraordinaire, à la fois réfractaire, accumulatrice de chaleur et isolante, faite en terre mélangée à de la sciure qui brûle à la cuisson et laisse une porosité dans l’argile. Je compte faire l’isolation du four en briques de terre crue.
L’alandier de ce four, l’endroit où se fait le feu, est fermé, d’où le nom de « Box » (« Bourry » est le nom d’un des inventeurs). La gestion de l’arrivée d’air y est optimale, le chargement du bois se fait en tas et tout semble dire que ce four est pratique…. À voir ! La cuisson au bois est tout un art, mais une fois maîtrisée le plaisir du résultat est décuplé par le fait d’utiliser toujours plus les ressources locales… et le moins possible les énergies fossiles.
Pour le moment, je suis sur le point d’acquérir les plans nécessaires. Le bois pour la première cuisson est déjà en train de sécher à l’atelier. Allez…. inauguration du four en avril 2013 ?

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s